Le marché du meuble en Chine

 

La Chine est devenue le leader du marché du meuble avec plus de 10% de la production mondiale et une croissance annuelle de 2%, l’essor du marché est remarquable tant à l’export que sur le niveau local avec 50 000 entreprises opérant dans ce domaine, l’émergence du secteur est favorisé par plusieurs éléments, parmi eux l’évolution du pouvoir d’achat, l’urbanisation et la qualité du produit en amélioration constante avec un prix compétitif.

 

Le marché national génère un chiffre d’affaires colossale malgré la concurrence des entreprises étrangères qui s’installent sur le territoire chinois, cependant l’export a fait monter en flèche les revenus avec des consommateurs partout dans le monde qui reconnaisse la qualité du meuble chinois et la recherche.

 

 

 

L’évolution du marché national:

 

Plusieurs facteurs sont entrés en jeu pour permettre l’expansion du marché chinois, le plus influent reste l’augmentation du pouvoir d’achat dont résulte une croissance annuelle de l’investissement en meubles, la demande a généré ainsi un développement incessant et une exigence élevée,  en 2015 la production a évolué de 16%, suivant le rapport du bureau national des statistiques chinois les entreprises on produit au totale plus de 769.61 millions pièces.

 

Le marché du meuble a bénéficié d’un terrain propice à l’expansion, un grand nombre de consommateurs chinois remplace leurs mobiliers plus fréquemment, l’urbanisation aussi a joué un rôle primordial dans ce processus avec un taux de 56,6% en 2015 et une hausse annuelle de 1%, les paysans qui s’installent de plus en plus chaque année sont devenus des consommateurs importants dû au changement de conditions de vie.

Aujourd’hui le cout de la main d’oeuvre en Chine est de plus en plus élevé et les fabricants chinois doivent monter en gamme si ils souhaitent survivre. Nakesi est un fabricant à Canton qui propose des meubles de grande qualité pour le marché export et aussi pour certaines marques chinoises. Il explique dans cette interview que la Chine doit avoir une image de meilleur qualité et pousse pour un nicely Made in China. Cette nouvelle vague d’entrepreneurs qui souhaitent une meilleure qualité général des produits Chinois est en train de révolutionner les méthodes de travail du pays.

 

Les consommateurs se divisent en plusieurs catégories: les clients riches qui ne se préoccupe pas du prix et leurs choix vont généralement vers les meubles chers de style occidentale ou bien pour les plus traditionnel un style chinois classique, les consommateurs de marques qui préconisent l’achat des meubles d’un style souvent moderne et esthétique qui reflètent leurs personnalités avec un engouement pour des concepts nouveaux et à la mode Cependant, la majorité des consommateurs sont de la classe moyenne et pour cette catégorie le prix et la qualité sont des facteurs déterminants .

 

 

 

L’export :

 

Durant les deux dernières décennies, le positionnement mondiale du mobilier chinois a atteint le sommet, le produit est devenu de plus en plus demandé à l’extérieur du pays, notamment vers les états unis qui reste le plus grand importateurs avec au totale 47% d’exportation de meubles chinois vient ensuite l’union européenne avec 11%, l’industrie est plus concentré sur les provinces de Guangdong qui représente plus de 50% de la production dédié à l’exportation ainsi que les provinces du Shandong, Zhejiang et Liaoning , une dynamique c’est formé autour des nouvelles villes industrielles comme Shenzhen, Dongguan et Guangzhou où on dénote l’accès à une main d’œuvre bon marché, de même que la présence de fournisseurs facilite les transactions.

 

Alliant la qualité et un prix convenable les mobiliers  en Chine on  l’avantage d’avoir des coûts de production très bas , même les frais de livraison sont moindre ce qui incite plusieurs pays à importer ce produit très demandé par les consommateurs .

 

L’import :

 

Après l’adhésion de la Chine à l’OMC le prix du meuble à considérablement diminuer et ceci grâce à une baisse progressives des taxes liées à l’importation qui en 2005 sont descendus jusqu’à 0 tarifs applicable, la Chine est devenue ainsi un terrain prospère pour les entreprises étrangères qui s’établissent dans le pays pour répondre à la demande d’une clientèle plus moderne et avide de nouveauté, des sociétés comme Airland de Hong Kong et Ashley Home des états unis se sont installées ainsi qu’Ikea qui a ouvert 18 magasins en Chine et prévoit de remonter le nombre à plus de 30 d’ici l’an 2020.

 

Pour rendre l’achat du meuble plus attrayant et visible quelques grandes chaînes de supermarché on crée des espaces de shoping dédiés aux marques étrangères et construit des complexes commerciaux,  ils ont à la fois augmenté le champ de visibilité des marques, faciliter leurs interactions avec les clients résultat une augmentation des ventes remarquables.

 

Plusieurs pays se bousculent pour atteindre le client chinois mais c’est le Japon qui vient en tète de liste avec un taux de plus de 25% puis juste derrière on trouve l’Allemagne avec pas moins de 20% puis la Corée du sud et les états unis.

 

La poussée du e-Commerce

le e-Commerce est en train d’étouffer le commerce traditionnel les magasins et le marché du meuble n’est pas épargné. Aujourd’hui les géants du secteur comme Alibaba pousse pour vendre les meubles online, chose inconcevable 5 ans auparavant. Les chinois peuvent acheter des meubles sur Internet, et si ils n’aiment pas renvoient tout simplement la commande. C’est une révolution dans le pays, et même les Ikea ont un shop sur Tmall et vendent leurs produits online.

Certaines enseignent profitent du O2O en Chine et invitent les personnes à prendre rendez vous via leur site vers leur boutique.

Sur leur site, on voit les produits et on peut prendre rendez vous en dialoguant avec le customer service.

 

 

Suivant le rapport du bureau national des statistiques en Chine les matériaux utilisée pour la fabrication des mobiliers sont de plusieurs types dont le bois qui reste le plus utilisé avec plus de 60%, le bambou, le métal et le plastique, les consommateurs sont généralement demandeurs de mobiliers fabriqué à partir de bois  qui  offre une durée de vie et une résistance  et l’industrie est devenue reconnaissable à l’extérieur grâce à cela ainsi qu’à des design particulier enclin à joindre le style classique chinois au style contemporain.

 

Plus d’informations.

Ce Site sur le Digital en Chine 

 

Comment développer sa présence sur l’Internet chinois

La Chine est aujourd’hui le plus grand marché online mondial. Réussir à implanter efficacement votre marque sur ce marché passe nécessairement par le développement de votre présence auprès des 630 millions d’utilisateurs, qui génèrent plus de 310 milliards de dollars annuellement.

Oubliez le reste du monde, pensez au marché chinois comme un monde nouveau

Comme sur le marché français, plusieurs problématiques se poseront à vous. Comment développer son référencement sur les moteurs de recherche chinois ? Comment communiquer efficacement auprès des utilisateurs chinois ? Quelles sont les normes de qualité sur le marché online en Chine et à quel point les spécificités culturelles rentrent en ligne de compte ?

Repensez vos allocations de ressources SEM/SEO


En Europe, les entreprises ont vite compris l’importance du SEO sur Google. Il en a résulté la création d’un environnement économique complet centré sur cette activité, avec une demande très importante, des sociétés spécialisés et de l’information en ligne toujours croissante.

En revanche, si vous ciblez le marché chinois, peu de théorie a été développé sur l’optimisation de votre référencement et peu d’informations seront disponibles. Cela résulte notamment d’un moindre intérêt pour ce type de contenu sur l’Internet chinois, où l’on ne trouvera pas de blogger local analysant et donnant des conseils techniques.

L’erreur est alors de penser que votre stratégie qui aura connu le succès sur Google peut être transposé au modèle chinois sans réflexion spécifique.Baidu détient près de 85% de part de marché en Chine. Hors Baidu utilise un algorythme complétement différent de Google.

« Optimiser votre SEO pour Baidu ne pourra pas simplement être réalisé en transposant et traduisant votre stratégie utilisée sur Google.Cela passera au contraire par la mise en place d’une stratégie complétement adaptée. » Explique Thibaud André de SEMSEOinc (*)

Première étape, repensez votre allocation de ressources pour pouvoir être visible. La principale différence réside dans le fait que Baidu ne différencie que peu le référencement naturel (gratuit, qui repose sur l’algorithme du moteur de recherche) et payant (le fait de payer pour obtenir un lien en tête de page). Son programme étendu de référencement payant requiert un niveau d’intégration marketing beaucoup plus important alors que se concentrer majoritairement sur le référencement naturel se sera avéré payant sur Google.

 baidu logo

Touchez les utilisateurs chinois avec un contenu plus récréationnel

A l’opposé de la politique de Google qui donne sa priorité à des articles techniques et professionnels, Baidu favorise du contenu récréationnel, ludique et à portée pratique. Adapté le contenu et le ton de son site pour s’assurer qu’il soit pertinent, utile et divertissant vous permettra de faire instantannément progresser votre Baidu ranking.

Surtout, vous montrerez une capacité d’adaptation aux attentes de consommateurs complétement différents. Les utilisateurs chinois voient en l’accès à Internet une amélioration du quotidien, quand lesInternautes européens perçoivent une multiplication des informations disponibles. Ne cherchez donc pas à les surcharger d’informations et d’actualités mais de divertissement et de conseils pratiques.

Le choix de votre support de communication et de votre référencement est également très orienté par l’audience cible. En Chine, les professionnels et étudiants hautement éduqués auront un taux d’utilisation de Google supérieur (élimination de la censure avec des VPN et désir pour de nouvelles sources d’information). Dans le même temps, la plupart des utilisateurs chinois cherchant du contenu utile pour la vie quotidienne et ludique utiliseront plus surement Baidu. Tieba, la plateforme de communication de Baidu, a récemment atteint les 100 millions d’utilisateurs enregistrés sur des discussions à propos de la météo, des nouvelles people, de nourriture,.. dans l’ensemble, des discussions purement récréationnelles. Voir ici

Renforcez la confiance de l’utilisateur

Le design et le look de votre site vous permettra de construire l’image premiere associée à votre marque. Cela impactera, entre autres, la confiance qui est un critère essentiel auprès des consommateurs chinois. Culturellement, l’un des obstacles à la montée du ecommerce en Chine avait été la confiance envers les sites nouveaux entrants. L’un des moyens les plus efficaces mis en place a été la place très importante prise par les partages d’expérience et les avis d’utilisateurs sur les sites de vente en ligne. Trouver un moyen innovant et attractif pour mettre en avant ces avis (dans le cas d’un site d’ecommerce) ou vos références pourra permettre d’améliorer considérablement vos taux de conversion sur le net chinois.

Enfin, poster du contenu montrant l’existence d’une présence physique, par exemple vos informations de contact (Skype, adresse physique, téléphone) et du contenu multimédia (photo d’équipe, vidéo de présentation,…), permettra d’humaniser votre site et de renforcer cette confiance.

Conseil techniques: des liens simples, uniques et courts sur chaque page

Assurez vous que vous n’avez qu’un seul lien par page. Il sera pertinent, comme sur tous les moteurs de recherche, de favoriser et mettre en place un plan de site propre et clair.  Ainsi, un seul lien sur chaque page, descriptif et court, permettra de simplifier votre maillage interne.

Baidu a également conservé un fonctionnement que les moteurs occidentaux ont progressivement abandonné. Les metatags sont réellement essentiels, favorisant la lecture de votre site par son algorythme. Un nom de domaine en chinois (pinyin) et un hébergement en Chine seront bien sur les bases d’un référencement optimisé pour Baidu.

Enfin, si Google ne favorise pas vraiment l’utilisation de Flash et JavaScript, ils sont absoluement proscrits sur Baidu, tout comme iFrames.

Sources :

Compléments d’informations sur