Baidu mis en examen pour sa déontologie

Le principal moteur de recherche de Chine, Baidu, est mis en examen après la mort de Wei Zexi.

Ce jeune étudiant de 21 ans souffrant d’une rare forme de cancer, avait reçu de mauvaises informations, en consultant les résultats de recherches sponsorisées de Baidu.

Les internautes accusent Baidu de proposer à des fournisseurs de soins de santé illégitimes, des espaces de publicité.

La question principale qui se pose sur les forums : dans quelle mesure Baidu est-il responsable de la santé des internautes chinois ?

La situation de Wei Zexi

Après beaucoup de traitements inefficaces, ce patient cancéreux souffrant de sarcome synovial a essayé de chercher une solution sur le moteur de recherche.
Il a trouvé sur un des résultats sponsorisés de Baidu, un traitement potentiel à l’Hôpital des corps de police armée n ° 2 de Beijing. En dernière solution, sa famille est venue à l’hôpital espérant payer pour le traitement qui devait l’aider. Mais il s’est avéré être inefficace. Il est mort un mois après cet incident.

Son histoire est devenue virale début mai sur Weibo avec  le  hashtag #TheWeiZexiIncident, lorsque des milliers d’internautes ont commencé à blâmer Baidu du fait qu’il permette a des faux hôpitaux (dans le cas présent) d’acquérir des espaces de publicité.
Les internautes ont réagi aux derniers mots de Wei Zexi qu’il a posté sur le populaire FaQ de la Chine, Zhihu en février. D’après le Wall Street Journal il explique et critique la façon dont l’hôpital l’a traité avec «le traitement le plus avancé au monde». Son poste consistait surtout à avertir les autres de ne pas compter sur les informations médicales de Baidu.

Lire plus sur Les chinois de plus en plus préoccupés par leur santé

  Le référencement payant sur Baidu

Baidu, le Google chinois (qui est non-fonctionnelle en Chine) est le leader du marché. Il vend différentes formes de publicité, y compris la célèbre recherche sponsorisée (coût par clique) (comme «Adwords» de Google).

Ainsi, lorsque les clients recherchent des produits ou des services, ils utilisent des mots clés qui les mènent aux annonces liées à ces mêmes mots-clés.
Par exemple, lorsque Wei recherchait un traitement pour son cancer sur Baidu, différents sites dont la promotion pour le fameux traitement à l’hôpital de Beijing apparaissent, sans préciser clairement que les liens ont été sponsorisés.

La responsabilité sociale de Baidu

Pour la deuxième fois de l’année, Baidu est mis en examen pour sa déontologie en ce qui concerne l’information médicale.

Presque la moitié des internautes Chinois pensent que Baidu ne devrait pas permettre à ces établissements de soins médicaux de faire de la publicité. Ou du moins devraient-ils inspecter la qualité des informations qui apparaissent dans leurs résultats.
Les internautes commencent à perdre toute confiance en Baidu et espèrent même un retour de Google en Chine. Ils disent également que si Google était à nouveau autorisé, ils n’utiliserait plus jamais Baidu.

D’un autre côté, certains internautes pensent encore qu’il est injuste que Baidu soit blâmé pour ces
hôpitaux frauduleux .

Le scandale Baidu est loin d’être terminé, le cas Wei Zexi a entrainé une enquête plus approfondie sur l’éthique de la plateforme de recherche par les autorités chinoises.
Les Chinois commencent à se poser des questions sur la limitation de l’Internet en Chine en général.
De plus cet incident a affecté les actions de la société, qui a chuté de près de 8 pour cent.

Décryptage de la stratégie de Baidu

Baidu remplace Google en Chine

Le marché des moteurs de recherche en Chine est dominé par Baidu (80,6% de part de marché), suivi de deux autres moteurs de recherche chinois, Qihoo 360 (10,3%) et Sougou (4,7%). Google arrive en dernière position avec 4,4% de part de marché.

La structure du web chinois est par conséquent fondamentalement différente de celle que l’on connaît en France. Baidu ne fonctionne pas de la même manière que Google. Toute entreprise étrangère qui veut être présente et visible sur le web chinois doit connaître les codes et les mécanismes de Baidu.

Les chiffres relatifs à Baidu sont impressionnants : 6 milliards de requêtes seraient effectuées par jour sur Baidu, plus que sur n’importe quel autre moteur de recherche dans n’importe quel autre marché national ; Baidu est utilisé par 570 millions d’internautes et son l’application mobile « Baidu Search », par 100 millions; 40% des dépenses publicitaires sur le web chinois sont faites sur Baidu. Le leader chinois de la recherche détient ainsi un potentiel de marché 14 fois plus important que Google.fr.

Baidu Suscite la controverse

Le géant chinois de la recherche sur Internet est très critiqué par l’opinion internationale, à l’image du gouvernement, et ce pour de multiples raisons. En voici quelques-unes:

  • Baidu favorise les sites chinois. Baidu est fortement nationaliste. Les sites étrangers, hébergés hors de la Chine, sont mal considérés par Baidu. Cela signifie que la majorité des résultats proviennent de sources chinoises.
  • Baidu est complice de la censure. Le moteur de recherche travaille en étroite collaboration avec le gouvernement chinois pour censurer un maximum de sites et de résultats de recherche. Il fournit également des données confidentielles sur les internautes chinois aux autorités.
  • Baidu mélange résultats payants et résultats naturels. Les publicités et annonces payantes sont dispersées entre les résultats naturels.
  • Baidu favorise ses propres plateformes. Les sites appartenant à Baidu –Baike (l’équivalent de Wikipédia), Baidu Zhidao (question/réponse), Baidu News, Baidu Jingyan (expérience), Baidu shopping – apparaissent sur la première page des résultats. Ainsi, Baidu redirige 23% de son trafic sur ces sites.
  • Baidu abuse de sa position dominante et pénalise ses concurrents indirects. Taobao et Tmall – sites d’E-Commerce chinois- ont disparu des résultats de recherche depuis que Baidu a lancé sa plateforme commerciale « Baidu shopping ». Baidu ne tolère pas non plus ses concurrents directs, Qihoo 360 et Sougou, qui menacent son leadership, et fait tout pour les faire disparaître.
  • Des résultats tout sauf naturels. Lorsque l’on fait une recherche sur Baidu, il est très difficile de trouver des résultats pertinents.
Après l’acquisition de Qunar, Baidu a fait apparaitre le site dans toutes les résultats voyages le site qunar.com.

Pendant ce temps-là, le PDG de Baidu – Robin Li, qui a fondé le moteur de recherche en 2000 – est milliardaire et classé 3ème sur la liste des hommes les plus riches de Chine, avec 67,7 milliards de yuans (11,05 milliards USD) net à son actif.

Robin LI
Robin LI

 

Quelle Stratégie adopter sur Baidu?

Alors, comment obtenir les faveurs de Baidu si l’on veut entreprendre une stratégie de référencement naturel (SEO)? En commençant si possible par faire héberger son site en Chine, traduire le contenu en chinois, et demander un nom de domaine .cn, qui prouve l’approbation du site par le gouvernement chinois.

La page d’accueil est la page la plus importante pour être bien référencée par Baidu : elle doit contenir des dizaines de milliers de liens. Le titre a aussi une très grande importance. Quant au contenu, il est beaucoup moins pris en compte.

Solliciter des sites gouvernementaux chinois pour qu’ils insèrent des liens vers votre site peut s’avérer très utile pour se faire bien voir, encore faut-il avoir quelques connaissances bien placées.

Baidu privilégie la quantité à la qualité : faire le tri parmi les liens entrants pour ne sélectionner que les liens de qualité et pertinents est une perte de temps. La tendance est plutôt à l’acquisition de centaines voire de millions de liens.

Pour séduire Baidu, il faut soit être un leader, soit faire semblant d’en être un. Comment ? En créant une multitude de pages. Plus le site contient de pages, plus il sera visible sur Baidu. Pour finir, il ne faut pas que le contenu du site soit susceptible d’être censuré, bien évidemment.

Toute société qui veut se faire une place du web chinois doit donc s’adapter à Baidu, et non l’inverse.
Pour en savoir plus, venez consulter nos nombreux articles à propos de Baidu sur notre blog :
1. marketingtochina.com
2. Voir Baidu ici
3. Wikipédia