Lire Autrement

FEMEN : seins nus, ça passe mieux !

Download PDF

Elles font la Une depuis une semaine : le groupe féministe FEMEN fait parler de lui grâce à des actions militantes, non violentes, en faveur de diverses causes qui tiennent à cœur à ces femmes, qui n’hésitent pas à se dévoiler seins nus pour faire passer leur message. Retour sur ce phénomène.

Femen

Créé en 2008, c’est pour lutter contre le machisme Ukrainien qu’Anna Hutsol a lancé le mouvement « Femen ». En effet, selon elle, l’Ukraine serait essentiellement dominé par des hommes riches, et favorisant le tourisme sexuel auquel certaines femmes sont contraintes dans ce pays. C’est donc à travers des manifestations non violentes, provocatrices, que des jeunes femmes prennent la parole pour défendre leur liberté. Femen, mouvement qualifié de féministe par les médias, manifeste également pour d’autres raisons : racisme, discrimination, homophobie, environnement, sexisme, pauvreté, droit des femmes etc… Depuis 2010, elles font le tour des médias. Devant l’hôtel de DSK suite à l’affaire du Sofitel ; sur le site de Tchernobyl pour défendre l’environnement ; en burqa à Londres pour défendre la liberté de la femme musulmane, ou encore en bonnes sœurs pour lutter contre les chrétiens opposés au mariage homosexuel… Elles font parler d’elles et n’hésitent pas à prendre parti pour les causes qu’elles défendent.

Mais pourquoi manifester seins nus ?

La raison est simple : ce fut tout d’abord pour souligner la condition des femmes en Ukraine, c’est-à-dire vulnérables et seulement propriétaires de leur corps. Mais elles ajoutent également l’argument que défiler topless leur permet d’avoir un meilleur impact, surtout au niveau des médias, puisqu’avec leurs vêtements, le message semble moins bien passer… Il est certain que la vision d’une vingtaine de femmes défilant seins nus attire forcément davantage les regards qu’une manifestation banale type CGT. Mais qu’en pensent les gens ? D’après les réseaux sociaux tels Twitter ou Facebook et les commentaires de vidéos du groupe postés sur Youtube : le public semble mitigé. En effet, on y trouve beaucoup d’avis défavorables, n’hésitant pas à insulter ces jeunes femmes, les qualifiant de « prostituées », et tout autres sortes de commentaires crus, parfois même haineux envers ces jeunes femmes qui selon certains, « salissent l’image de la femme » et ne « représentent absolument pas le féminisme 2012 ».

Une arrivée remarquée en France

C’est le mercredi 21 novembre dernier que le mouvement s’est affirmé davantage en France. En effet, Inna Shevchenko, Co-fondatrice du mouvement, annonce la création d’un « camp d’entraînement » en France, quartier de la Goutte d’Or, afin de sensibiliser les françaises et les faire s’exprimer sur leur féminité. C’est donc à travers une manifestation pour le mariage homosexuel qu’elles ont fait parler d’elles. La manifestation a certes dérapé, de nombreuses violences ayant été infligées à ces jeunes femmes mais le message est passé : Femen débarque en France. Bonne ou mauvaise chose ? À mon sens, avec un salaire encore aujourd’hui inférieur aux hommes de près de 20%, peut-être que ce mouvement permettra de changer la donne dans notre pays, révolutionnant le féminisme français qui fait pâle figure face à ce groupe… À voir, donc !

Cliquez ici pour découvrir le parcours de Femen en images

Sophie Wiessler

Etudiante en Information & Communication, passionnée de musiques et de littérature. Rêve de devenir journaliste culturel et adore Harry Potter. 20 ans.

More Posts

Follow Me:
TwitterFacebook

A lire aussi:

Commentaires