Dix albums à écouter cet été

Ca y est, c’est l’été, ce qui signifie de longs trajets sur la route des vacances, du temps à passer avec ses amis, et pour ceux qui en ont la chance, du temps à tuer. Voilà donc une petite liste d’albums à écouter ou réécouter pour l’été. Dans le cas où Deezer ne propose pas ces fameuses galettes, pas de panique, un petit tour par Youtube ou Grooveshark, et tous vos soucis s’envolent.
Ps : ceci n’est pas un classement, les albums sont simplement listés.

1/ Random Access Memories, Daft Punk (2013)

Prévisible. Incontournable. Vous avez le choix. Pourtant, le dernier opus des Daft Punk mérite de s’y attarder. Il faut dire qu’il reste, selon moi, plus accessible que Homework ou Human After All par ses sonorités funk et disco. Les morceaux en featuring avec Pharell Williams sont taillés pour squatter votre mp3. Les autres, comme Giorgio by Moroder ou Touch, se découvrent et s’apprécient avec le temps. Coup de cœur personnel, Instant Crush, avec Julian Casablancas comme invité. La dernière production des deux robots Thomas Bangalter et Guy-Manuel de Homem-Christo est clairement inévitable.

Nile Rodgers et Pharrell Williams sont présents sur plusieurs morceaux de l'album
Une chose est sûre, le buzz était total avec les extraits de “Get Lucky”.

2/ The 20/20 Experience, Justin Timberlake (2013)

Ce cher Justin Timberlake sait se faire désirer. Sept ans après son dernier album (dont on ne se lasse pas), il revient avec un opus plus long, plus travaillé. Certains morceaux étonnent par leur durée, se révèlent répétitifs, quand d’autres se laissent docilement écouter. Rien que par curiosité, et parce qu’il est d’ores et déjà un des albums de l’année, vous ne pouvez pas passer à côté.

3/ Yeezus, Kanye West (2013)

Tantôt il déçoit, tantôt il est acclamé. Personne n’y est indifférent. Pour ce nouvel album où papa Kanye montre qu’il apprécie sa personne – référence au morceau I Am a God -, c’est une avalanche de beats lourds, parfois trop, qui vous attend. Ajoutez une dose de vocodeur ici et là qui rend le tout vraiment inaudible si vous n’êtes pas d’humeur. Voire carrément insupportable comme sur Blood On The leaves. Oui oui, insupportable. Quelques morceaux sont plus corrects, à l’instar de Black Skinhead. À écouter pour se faire son avis personnel.

4/ The Golden Age, Woodkid (2013)

Pochette de “The Golden Age” de Woodkid. 

Un des phénomènes de l’année musicale française. Et même si tous les morceaux sont en anglais, on peut quand même se faire mousser. Allez, cocorico quoi ! Plus sérieusement, The Golden Age a un côté épique, des compositions dignes d’un orchestre philarmonique, une vraie touche de poésie, et des rythmes surpuissants de tambours. Certains se plaindront tout de même de quelques redondances en avançant dans leur écoute. Il n’en reste que pour un premier album, il est plus que correct, et ne lasse pas le moins du monde. Petit plus pour le bonhomme qui allie vidéos d’exception à ses morceaux.

5/ One, C418 (2012)

Totalement inconnu pour la plupart, C418 est le compositeur des musiques de Minecraft. Son album n’échappe pas à ce style bien reconnaissable. Pour les fans de musique électronique plutôt douce, ou pour ceux qui souhaitent renouveler les musiques du jeu avec des morceaux du même accabit, voici l’album One sur Grooveshark.

6/ The Next Day, David Bowie (2013)

Eh oui, David est encore là. Imaginez un peu que son premier album date de 1967. 46 ans plus tard, l’artiste continue de surprendre, avec un opus sorti de nul part. On reconnaît d’ailleurs la pochette d’Heroes, sorti en 1977, sous le carré blanc. Rien que pour sa carrière, c’est presque un devoir de l’écouter. Pour la musique ensuite, car on retrouve les sonorités propres à Bowie, et surtout sa voix. Côté morceaux à retenir, The Next Day – titre éponyme – ouvre parfaitement l’album. L’album est assez homogène, et donne envie de se replonger dans les premiers opus de Ziggy Stardust.

7/ Jazz, Queen (1978)

Impossible de passer à côté de la nouvelle publicité Visa. Mais si, celle où l’on voit un vieil homme rajeunir au fur et à mesure qu’il se sert de sa carte de crédit, tout en courant vers la maternité. Don’t Stop Me Now résonne tout le long de la pub’. Une bonne raison d’écouter l’album qui va avec. Ainsi, vous pourrez bien réagir quand quelqu’un – qui aura l’air bête à ce moment là – vous sortira la phrase maudite : « Ooh mais si je connais ça, c’est la musique de la pub avec le vieux ! ». Jazz est disponible ici.

8/ Don’t Forget Who You Are, Miles Kane (2013)

Miles Kane est un artiste à retenir.

Miles Kane, c’était un peu une surprise en 2011, avec Colour Of The Trap. Là, le bonhomme revient, toujours avec un son rock entraînant, et surtout une voix reconnaissable tout de suite ! Son premier album était un vrai succès, et le deuxième en est le digne successeur. Les morceaux sont bien montés, mais parfois un peu courts : aucun morceau n’atteint les 4 minutes, et l’album dure tout juste 32 minutes. Dommage, car on en redemande plus ! Mention spéciale au premier titre, Taking Over, qui fait figure de morceau phare.

9/ The Doors, The Doors (1967)

Aujourd’hui est le 42e anniversaire du décès de Jim Morrison. Une bonne raison comme une autre de revenir vers le disque qui a lancé le succès des Doors. Bardé de classiques, les onze morceaux sont juste excellents. L’album est difficilement critiquable. Encensé depuis sa sortie, il est désormais un des albums de rock les plus reconnus au monde. Vous pouvez aussi vous amuser à reconnaître certains morceaux, entendus dans des spots publicitaires, ou dans des films comme Apocalypse Now pour le morceau The End. Merci Grooveshark !

10/ Red, Taylor Swift (2012)

Eh oui. Il n’en plaira pas à tout le monde, pourtant la jeune chanteuse a réalisé plusieurs records de ventes avec son quatrième album. Meilleures ventes lors de la première semaine depuis 2002 (et Eminem avec The Eminem Show) et deuxième meilleur démarrage pour une artiste féminine (derrière Britney Spears en 2000). Ses six millions d’albums vendus parlent pour elle. Et côté artistique, on retrouve de nombreuses balades, entre pop et… pop. L’album surprend, s’écoute agréablement, parfait pour l’été. Notez que Taylor Swift, seulement âgée de 23 ans, connaît un grand succès outre-Atlantique depuis ses 17 ans. Rien que ça. Vous pourrez aussi mettre fin aux préjugés – dû surtout au fait qu’elle est encore moyennement connue en France – et vous forger votre propre avis sur Red, tout bénéf quoi !

Ps: tous les albums où le lien n’est pas indiqué sont disponibles sur Deezer. Facile à trouver quoi.

Apéro Analyze Thiz

Affiche de l'apéro
Affiche de l’apéro

Chers lecteurs,

Après une centaine d’articles et d’interviews sur des sujets divers, l’équipe d’Analyze Thiz a le plaisir de vous convier à son premier apéro sous le thème de l’entrepreneuriat.
Cet apéro sera l’occasion pour les entrepreneurs de présenter leurs start-ups, de rencontrer et d’échanger avec d’autres entrepreneurs et des personnes passionnées par l’entrepreneuriat dans une ambiance décontractée et amicale.
Elle sera l’occasion pour nous aussi , l’équipe d’Analyze Thiz, de connaître l’avancement de leurs projets.

La rencontre se tiendra au Victoria Cross à Paris.

Lien event Facebook : https://www.facebook.com/events/463959487022938/

Lien EventBrite (inscription gratuite mais obligatoire) : http://analyzethiz.eventbrite.fr/

Nous comptons sur votre présence.

Analyze Thiz, 1 an déjà…

Logo Analyze Thiz
Logo Analyze Thiz

Il y a un an, Analyze Thiz publia son premier article. Un an plus tard, nous sommes toujours là grâce à vous chers lecteurs.

Après une période “bêta” qui s’est achevée en septembre dernier, nous avons revu notre stratégie et nous avons changé et remplacé quelques catégories et sous-catégories. Depuis, Analyze Thiz ne cesse d’évoluer au gré de la demande des lecteurs, des contributeurs et de la nécessité de présenter des articles d’analyses. Nous allons encore évoluer et des nouvelles sous-catégories et sujets verront le jour très bientôt.

Notre trafic a augmenté et nous sommes bien placés parmi nos concurrents directs.

Notre réputation et visibilité ont, elles aussi, augmenté et grâce à cela, nous avons pu décrocher quelques entretiens avec des célébrités du monde de travail et de l’art.

Un an plus tard, nous comptons plus de 80 articles dans toutes les catégories. Nous voulions et nous voulons toujours favoriser la qualité de nos articles au détriment de la quantité.

Je remercie finalement tous les contributeurs qui se sont succédés tout au long de cette année; qu’ils soient des responsables ou des rédacteurs et les lecteurs qui nous ont accompagné pendant un an.

Joyeuse St Valentin à tous et à toute et continuez à nous Lire…Autrement 🙂

FEMEN : seins nus, ça passe mieux !

Elles font la Une depuis une semaine : le groupe féministe FEMEN fait parler de lui grâce à des actions militantes, non violentes, en faveur de diverses causes qui tiennent à cœur à ces femmes, qui n’hésitent pas à se dévoiler seins nus pour faire passer leur message. Retour sur ce phénomène.

Femen

Créé en 2008, c’est pour lutter contre le machisme Ukrainien qu’Anna Hutsol a lancé le mouvement « Femen ». En effet, selon elle, l’Ukraine serait essentiellement dominé par des hommes riches, et favorisant le tourisme sexuel auquel certaines femmes sont contraintes dans ce pays. C’est donc à travers des manifestations non violentes, provocatrices, que des jeunes femmes prennent la parole pour défendre leur liberté. Femen, mouvement qualifié de féministe par les médias, manifeste également pour d’autres raisons : racisme, discrimination, homophobie, environnement, sexisme, pauvreté, droit des femmes etc… Depuis 2010, elles font le tour des médias. Devant l’hôtel de DSK suite à l’affaire du Sofitel ; sur le site de Tchernobyl pour défendre l’environnement ; en burqa à Londres pour défendre la liberté de la femme musulmane, ou encore en bonnes sœurs pour lutter contre les chrétiens opposés au mariage homosexuel… Elles font parler d’elles et n’hésitent pas à prendre parti pour les causes qu’elles défendent.

Mais pourquoi manifester seins nus ?

La raison est simple : ce fut tout d’abord pour souligner la condition des femmes en Ukraine, c’est-à-dire vulnérables et seulement propriétaires de leur corps. Mais elles ajoutent également l’argument que défiler topless leur permet d’avoir un meilleur impact, surtout au niveau des médias, puisqu’avec leurs vêtements, le message semble moins bien passer… Il est certain que la vision d’une vingtaine de femmes défilant seins nus attire forcément davantage les regards qu’une manifestation banale type CGT. Mais qu’en pensent les gens ? D’après les réseaux sociaux tels Twitter ou Facebook et les commentaires de vidéos du groupe postés sur Youtube : le public semble mitigé. En effet, on y trouve beaucoup d’avis défavorables, n’hésitant pas à insulter ces jeunes femmes, les qualifiant de « prostituées », et tout autres sortes de commentaires crus, parfois même haineux envers ces jeunes femmes qui selon certains, « salissent l’image de la femme » et ne « représentent absolument pas le féminisme 2012 ».

Une arrivée remarquée en France

C’est le mercredi 21 novembre dernier que le mouvement s’est affirmé davantage en France. En effet, Inna Shevchenko, Co-fondatrice du mouvement, annonce la création d’un “camp d’entraînement” en France, quartier de la Goutte d’Or, afin de sensibiliser les françaises et les faire s’exprimer sur leur féminité. C’est donc à travers une manifestation pour le mariage homosexuel qu’elles ont fait parler d’elles. La manifestation a certes dérapé, de nombreuses violences ayant été infligées à ces jeunes femmes mais le message est passé : Femen débarque en France. Bonne ou mauvaise chose ? À mon sens, avec un salaire encore aujourd’hui inférieur aux hommes de près de 20%, peut-être que ce mouvement permettra de changer la donne dans notre pays, révolutionnant le féminisme français qui fait pâle figure face à ce groupe… À voir, donc !

Cliquez ici pour découvrir le parcours de Femen en images

Playmobil vu par un 50 mm

Playmobil” est une marque de jouets qui existe depuis 1974. Elle représente des figurines masculines et féminines dans des situations de vie quotidienne.

Ils ont une notoriété importante dans la culture populaire et qui ne cesse de grandir. Avec une bonne imagination, de jolies histoires peuvent être créées; il suffit d’un appareil photo, d’une mise en scène et d’un logiciel de retouche de photos tel que Photoshop pour leur donner vie. Continue reading Playmobil vu par un 50 mm

Et si Facebook Pro existait?

Imaginons, et pour quelques secondes, que Facebook change son business model et propose une version professionnelle à l’instar de LinkedIn, Viadeo et tous les autres réseaux sociaux qui proposent un service premium payant pour les professionnels à côté d’un service gratuit pour le grand public.

Continue reading Et si Facebook Pro existait?

Peut-on vivre sans Google en 2012?

La question n’est certes pas nouvelle, mais toujours d’actualité : peut-on vivre sans Google?
De prime abord, la question peut paraître futile, mais a-t-on conscience de la place de cette entreprise dans nos vies? Mais lassés des règles de confidentialités changeantes au gré des humeurs de Google, certains ferment leur compte pour profiter de solutions alternatives.

Continue reading Peut-on vivre sans Google en 2012?