Lire Autrement

Profil d’entreprise + Infographie : Apple Inc

Download PDF

Apple est une entreprise américaine multinationale qui conçoit et vend des produits électroniques pour le grand public. Elle a été créée par Steve Jobs en 1977. Nous avons, via un ancien article, décortiqué ses rapports financiers. Mais aujourd’hui, nous allons nous intéresser à la stratégie globale d’Apple.

Sa philosophie repose sur le marketing lié à l’innovation, l’ergonomie et le design. Sa culture : donner le sentiment au consommateur de faire partie d’une communauté d’utilisateurs proche de l’entreprise. Plusieurs évènements se déroulent tous les ans pour mettre en œuvre cette stratégie: Apple Expo, Macworld Conference & Expo et Apple Worldwide Developers Conference.

Ses stratégies en marketing vont lui procurer une notoriété mondiale inégale et sera la société la plus admirée dans le monde (selon le magazine Forbes).

Son approche pour l’innovation et le design explique le budget alloué tous les ans pour son département R&D et la place que détient le designer Jonathan Ive au sein de la société.

Après son retour aux commandes d’Apple en 1997, Steve Jobs a adopté le slogan Think Different (pensez différemment)  et a fait le ménage dans la stratégie globale de l’entreprise. Il a arrêté plusieurs projets en cours (Newton, OpenDoc…) et a lancé l’iMac en 1998 ainsi que d’autres produits et services innovants à partir du début des années 2000 (iPod, iPhone, iPad, iTunes…). Ces produits et services vont augmenter considérablement le CA d’Apple : il va passer de 7 milliards (en 1997) à plus de 108 milliards (en 2011) ; il va même être multiplié par 4 entre 2007 et 2011 ! Jamais une entreprise n’a connu une aussi forte croissance.

Apple (re)devient l’entreprise N°1 en terme de capitalisation boursière avec une trésorerie de guerre de $421,5 milliards (au 21 mars 2013) et dépasse de très peu la N°2 Exxon Mobil. Apple avait perdu cette place en début du mois de mars où sa capitalisation était passée pour la première fois depuis un moment en-dessous des $ 400 milliards.

Apple avait compris que l’avenir n’était pas les PC mais plutôt les smartphones et les tablettes. Elle traduit cela par les innovations qui accompagnent chaque lancement de ses produits et le nombre d’unités vendues en 2011 par rapport à 2010 Mac (+22%), iPhone (+81%) iPad (+334%). Le nombre d’iPod avait diminué en 2011 (15%), et cela pourrait s’expliquer par le fait que les smartphones combinent un baladeur numérique en plus des services téléphoniques et Internet. Les consommateurs préfèrent n’avoir qu’un seul appareil.

Tous les produits se déclinent en plusieurs version et modèles, y compris le système d’exploitation. Avant les années 2000, Apple sortait tous les 2 ou 3 ans un nouveau produit, alors qu’après, c’est presque tous les ans, que ce soit des changements et des mise à jour mineures ou  bien des nouveaux produits (au niveau du matériel et des logiciels).

Bien que le grand public représente plus de 60% des actionnaires dans Apple, aucune dividende ne leur a été versées depuis 1995 jusqu’à mars 2012 et cela sur 3 ans où $45 milliards vont être écoulés ($2,65 par action et par trimestre). Le conseil d’administration a autorisé le lancement d’un programme de rachat d’actions à hauteur de $10 milliards à partir de 30 septembre 2012.

Source : rapport annuel 2012 d’Apple.

L’infographie :

La présentation :

Imad Bousaid

Fondateur et responsable de publication d'Analyze Thiz. Il s'intéresse à la finance, la stratégie et la photographie.

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterLinkedInFlickr

A lire aussi:

Commentaires