Lire Autrement

Quelle est la nouvelle cible des acteurs du tourisme en Chine?

Download PDF

 Cibler les millénials en Chine: le nouveau challenge pour le marché du tourisme

Etes-vous une agence de voyage ? Un hôtel ? Ou encore un autre acteur du secteur du tourisme et vous souhaitez atteindre les milléniales/la génération Y en Chine ? Cet article vous permettra de faire le point sur les spécificités de ce groupe socio-culturel ainsi que les challenges qui en découlent.

 

Le marché du tourisme en Chine

Le marché du tourisme sortant chinois n’a pas cessé de croître ces dernières années. En 2015, 1 milliard de chinois sont sortis du territoire et ont voyagé à l’étranger. D’après GFK (entreprise globale d’étude de marché), les touristes chinois ont dépensé 229 milliards de dollars la même année. Cette tendance à la hausse ne concerne pas seulement les pays asiatiques mais aussi l’Europe, l’Amérique et le Moyen Orient. Par exemple, le nombre de touristes chinois a été multiplié par plus de quatre en Thaïlande, doublé en Europe, ainsi que presque triplé en Amérique, Japon et Moyen Orient. 

Un article intéressant sur: China, a land full of mths and hidden beauties

Quel est le profil d’un millénial chinois ?

 Tout d’abord la génération Y chinoise se caractérise par l’influence de la globalisation, un niveau d’études plus élevée ainsi qu’un différent mode de vie en comparaison aux générations précédentes en Chine. En effet, environ 7 sur 10 millénial chinois font partie d’une classe sociale moyenne supérieure et sont des cols blancs.  Il est aussi fort probable que leurs revenus augmentent sur le moyen terme.  Ils sont aussi prêt à dépenser plus et propose une demande plus élastique en terme des prix.

Mise à part un niveau de vie incontestablement plus élevé, ils sont plus autonomes et apprécient l’indépendance. Ils sont de plus en plus à nombreux à voyager seul ou entre amis sans passer par des agences de voyages, tours guidées ou autres offres tout compris.

Enfin, le facteur différentiant de cette nouvelle génération est le fait qu’elle soit ultra-connectée. Que cela soit via ordinateur portable, fixe, ou téléphone portable, la génération Y vit, respire, les réseaux sociaux. La majorité d’entre eux détiennent un compte sur les d’un des géants chinois comme Wechat, QQ, et Weibo.

 

Une génération Y chinoise ultra-connectée

Avec plus de 618 millions d’internautes chinois, la Chine est l’un des pays les plus connectés au monde. La population internet chinoise est passionnée de partage d’informations et de réseaux sociaux. En effet, 90% des internautes chinois soit plus 550 millions de chinois possèdent au moins un compte sur les QQ, Wechat, Weibo, ou tous autres réseaux sociaux chinois. Ils utilisent ces plateformes pour communiquer leurs commentaires, avis, photos et autres informations sur leurs voyages.

Cependant, il ne faut pas oublier que la première fonction d’internet pour les chinois est la possibilité de recherche de l’information avant de réaliser un achat de produit ou service. Les touristes chinois recherchent différents types d’informations : billets d’avion, hôtel, lieux à visiter et autres attractions.  L’outil de recherche le plus utilisé aujourd’hui reste Baidu, un moteur de recherche chinois, leader sur son marché avec plus de 80% de parts de marché.

Aussi, presque la moitié des internautes chinois intéressés par un voyage prochain visitent les sites dédiés aux réservations en ligne contenant l’information touristique qu’ils recherchent. Ceci a permis aux sites de réservations en ligne de produire un chiffre d’affaire colossale de 2850 milliards de yuans (RMB) en 2013. On prévoit une évolution importante d’environ deux fois plus, d’ici 2016. Enfin, ils font plus confiance aux sites internet de réservation en comparaison aux agences de voyage traditionnelles (13% contre 10%).

 

Pour conclure …

 Pour conclure, le challenge aujourd’hui pour un acteur du tourisme souhaitant se développer ou s’implanter en Chine ainsi qu’atteindre les consommateurs de la génération Y chinoise est le fait qu’elle soit très connectée et ce, constamment. Afin de tirer profit de ce changement de comportement et transition vers le digital, il est de plus en plus primordial en tant qu’acteur du tourisme d’être présent sur les sites, plateformes précités. Un bon référencement sur Baidu afin de permettre aux internautes de la génération Y chinoise de trouver l’information dont ils ont besoin. Publier du contenu et établir des partenariats avec les sites de réservations en ligne principaux. Ensuite, être présent sur les principaux réseaux sociaux locaux comme Wechat et Weibo, afin d’atteindre la population cible de milléniales.

 

Olivier Verot

Je suis un Marketeur perdu en Chine, à Shanghai. Mes analyses portent principalement sur la Chine, décryptage du monde de l'Internet chinois et des best practices en Chine. Fondateur de l'agence "Gentlemen Marketing", je propose depuis 2012 mes services auprès de sociétés qui souhaitent se développer dans l'empire du milieu.

More Posts - Website

Follow Me:
LinkedInGoogle Plus

A lire aussi:

Commentaires