Lire Autrement

Dropgifts, les cadeaux du futur ?

Download PDF

En France, on compte plus de 27 millions d’utilisateurs de Facebook, dont 35 à 40% d’utilisateurs quotidiens. Sur ce réseau social, on partage publiquement ses goûts, ses statuts, son job, sa date d’anniversaire… c’est d’ailleurs sur les réseaux sociaux qu’on souhaite le plus leur anniversaire à nos amis : les sms sont presque devenus has-been pour ce genre d’occasion !

C’est sur cette tendance qu’a choisi de surfer la jeune start-up Dropgifts. Elle permet aux utilisateurs de Facebook d’envoyer des cartes cadeaux virtuelles de grande marque à leurs amis,  à l’occasion d’un anniversaire. C’est simple, fun, et personnalisé ! Retour sur un concept encore inexistant en France… le dropgifting.

dropgifts

Fondé en février 2012, Dropgifts fait déjà fureur après quelques mois d’existence. En quelques clics, les utilisateurs ont la possibilité d’offrir des cartes cadeaux à leurs amis Facebook depuis le site ou l’application Dropgifts. Leurs cadeaux sont postés sur le mur Facebook des bénéficiaires, et tous leurs « Facebook Friends » peuvent partager, commenter, et même participer au cadeau pour en augmenter sa valeur ! Fort de plus de 45 partenariats avec des grandes marques (itunes, Sephora, Amazon, Gaumont Pathé, Micromania, Zalando…), DropGifts réinvente la carte cadeau .

Benoît Grassin, Directeur Général de Dropgifts France depuis Avril 2012, nous a accordé une interview afin d’en savoir plus sur ce concept novateur.

Benoît Grassin, DG de Dropgifts France

Elisa Porchy : Bonjour Benoît Grassin, Dropgifts, comment ça marche concrètement ?

Benoît Grassin : On se connecte depuis la plateforme internet Dropgifts ou depuis l’application Iphone, on se logue avec nos identifiants Facebook, et on accède directement à une page sur laquelle figure tous les anniversaires à venir de nos amis facebook, par ordre chronologique. On choisi l’ami à qui souhaite faire un cadeau, une marque qu’il aime parmi le choix proposé, et le montant choisi. Et le tour est joué ! L’ami reçoit son cadeau directement sur son mur facebook et tous ces amis peuvent y contribuer s’ils le souhaitent. Ensuite votre ami n’aura plus qu’à cliquer dessus, sauvegarder le document PDF qui s’affiche et l’utiliser comme une carte cadeau traditionnelle, en magasin ou sur le site internet de la marque.

Il y a aussi des cartes gratuites d’une valeur de 5 ou 10€ pour le bénéficiaire, mais que vous ne payez pas ! Elle vous sont offertes par certains partenaires, dans le but de créer du trafic sur leur site principalement.

E.P : Revenons sur les débuts de cette start-up. Comment est venue l’ idée d’un tel concept aux fondateurs de Dropgift ? Part-elle d’un besoin personnel ou d’une étude de marché ?

B.G : En fait, elle part d’une étude de marché basée sur 2 grands constats :

D’une part, la tendance des réseaux sociaux à s’intégrer dans la vie quotidienne des gens.  Presque 40% des français qui ont un compte facebook s’y connectent quotidiennement. Ils y exposent leur vie, leurs goûts, like des marques… mais le commerce traditionnel n’a pas profité réellement de cette tendance : il ne se structure pas autour d’évènements de la vie

Comment fonctionne Dropgifts? -Copyright © 2012 DropGifts-

sociale des français. C’est une  opportunité que nous offrent les nouveaux usages, le commerce doit s’y interesser. C’est pour cela que Dropgifts a souhaité se structurer autour d’un évènement social personnel très souhaité sur facebook : l’anniversaire.

D’autre part, il y le marché de la carte cadeau. C’est un très gros marché qui représente 3 milliards d’euros et qui connaît un bel essor mais que le commerce traditionnel n’arrive pas à exploiter. Dans les magasins, les cartes cadeaux ne sont pas marketées, elles sont reléguées en caisse, pas assez mises en valeur. Sinon, elles sont utilisées dans le B to B [vente aux entreprises, ndlr ] , les entreprises les offrent à leurs employés par exemple. Mais ça reste très restreint.

Pourtant la carte cadeau c’est un vrai produit qui a un bel avenir : il est personnalisé car on choisit une marque précise, une marque qui correspond à la personne à qui on veut l’offrir, mais en même temps le bénéficiaire a le choix du produit qu’il va acheter : ça évite de retrouver le fameux cadeau sur Ebay 2 jours après !

E.P : A qui s’adresse Dropgifts ?

B.G : Forcément aux utilisateurs de Facebook, dans tous les cas. Donc à une population plutôt jeune et digitale : les « Facebook  addicts » et même simplement les « Facebook connected ». Au départ, on pensait que nos clients seraient principalement des femmes, entre 15 et 30 ans. Mais il se trouve que finalement nous avons presque autant d’hommes que de femmes, et que les acheteurs dépassent parfois 40 ans, la cible est donc plus large que prévu !

E. P : Qui sont vos concurrents principaux ? Qu’est ce qui vous en différencie ?

B.G : Nous n’avons pas de concurrents directs, notre concept est encore neuf et inexploité en France. Ceux qui s’en rapprochent le plus sont Thankyoucharlie, qui propose d’offrir des cadeaux par sms et le bénéficiaire doit ensuite aller le chercher en magasin; Il y a aussi Leetchi, et là c’est ce qu’on appelle du « cagnottage » : on se met à plusieurs dans le but de rassembler de l’argent pour un cadeau ,mais ces principes ne font pas appel aux réseaux sociaux, ils ne sont pas encrés dans la vie sociale des utilisateurs, c’est notre différence. C’est pour cela qu’on peut dire qu’on n’a pas de concurrence directe pour l’instant.

Quelques partenaires de Dropgifts -Copyright © 2012 DropGifts-

E. P : Vous avez aujourd’hui près de cinquante partenaires. Cela a-t-il été facile de les convaincre ?

B. G : Non, ça n’a pas été difficile car ils ont immédiatement vu l’intérêt du concept. Et puis, pour eux, c’est « zéro risque » ! Ça leur génère des revenus additionnels, ils n’ont rien à y perdre puisqu’on prend un pourcentage uniquement si le bénéficiaire utilise la carte, en magasin ou en ligne. C’est du donnant-donnant. En plus, ça leur permet d’augmenter leur visibilité, d’acquérir une notoriété sur Facebook et de transformer les flux online en flux marchands.

Les partenaires, c’est ce qui fait toute la valeur du concept aux yeux de nos utilisateurs : ils savent qu’en passant par Dropgifts ils auront du choix et de grandes marques, leur donnant ainsi la possibilité de faire de beaux cadeaux. Et puis c’est toujours rassurant de voir qu’autant de partenaires nous font confiance !

E. P : En tant que Directeur Général, quelles sont vos perspectives d’avenir en terme de croissance ? Vos projets ?

B.G : Comme je l’ai dit précédemment, le marché de la carte cadeau est un marché important en volume et en valeur. Mais il n’est encore digitalisé qu’à 10%. D’ici 1 à 2 ans, cette part augmentera vraisemblablement à 30%. Notre ambition est de participer fortement à l’augmentation de cette part et de bénéficier de cette croissance.

Alors, le Dropgifting : un concept plutôt séduisant, non ? Ses avantages : pas de déplacement, pas de perte de temps (et oui, c’est LA solution pour ceux qui s’y prennent en dernière minute pour les achats de cadeaux ! ), un grand choix de marques et puis aussi le choix pour celui à qui on offre (plus besoin d’un sourire crispé lorsque votre soeur vous offre d’horribles mocassins verts, persuadée que ce sont ceux dont vous rêviez !). Le bémol  ? Bon, certes, il faut être sur les réseaux sociaux. Mais quand on compte les 200 amis qu’on a sur Facebook, comparés aux quelques proches qui n’y sont pas encore, on se dit que le concept est quand même pertinent pour la majorité, et puis pour les autres et bien… il n’est jamais trop tard pour apprendre à mémé Huguette à se créer un compte Facebook !

Dropgift sur le web: siteweb, Facebook, Twitter

Imad Bousaid

Fondateur et responsable de publication d'Analyze Thiz. Il s'intéresse à la finance, la stratégie et la photographie.

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterLinkedInFlickr

A lire aussi:

4 Commentaires

  1. Un nouvel article pour bien finir la semaine! http://t.co/2eH96HfX

  2. Dropgifts, les cadeaux du futur ? http://t.co/xfJIm9r3 via @analyzethiz

  3. Dropgifts, les cadeaux du futur ? http://t.co/rZ4hXS3W via @analyzethiz

  4. Dropgifts, les cadeaux du futur ? http://t.co/l1hwdzpc via @analyzethiz

Commentaires