Lire Autrement

ARTAIGO, une idée de l’art sur la toile

Download PDF

Une galerie Internet vendant des vrais tableaux, avec de jeunes artistes savamment inspirés, pour des prix à la portée de toutes les bourses ? Quand on m’a donné l’adresse, je suis resté quelques peu dubitatif. Adorant les galeries d’art, je n’avais pour l’instant que mes yeux pour apprécier ce genre de spectacle. Un petit nouveau sur la toile profite du changement de mentalité à ce sujet, pour proposer une alternative à la fois originale et appréciable dans le « petit » monde de la peinture.

Petit tour du propriétaire avec Nicolas Robert qui a accepté de répondre à quelques unes de mes questions concernant son activité :

JFB : Bonjour, Nicolas Robert, vous êtes gérant du site  www.artaigo.com, parlez nous un peu de vous, de votre parcours, de cette idée de galerie en ligne et de son lancement ?

N.R. : Bonjour, c’est avec grand plaisir que je vais vous faire découvrir l’aventure Artaigo. Je suis Co-gérant de la société, mon associé et moi sommes issus de l’école de commerce Euromed Management. Fort d’une formation commerciale/managériale, alliée à fois à nos expériences dans deux groupes mondialement connus et à un solide réseau professionnel, nous avons réalisé ce projet de création d’entreprise.
Le concept de base d’Artaigo est vraiment de rendre accessible au plus grand nombre la peinture de qualité faite à la main à des prix abordables ce qui est en général jamais le cas. Artaigo veut démocratiser le monde de la peinture et de l’art. La galerie d’art en ligne était donc le meilleur moyen pour satisfaire nos futurs clients et nous même.

Son lancement en septembre 2011 s’est effectué de la meilleure des manières avec des commandes dès les premiers jours alors que le référencement de notre site était loin d’être optimisé et reste à ce jour encore l’axe principal de notre développement.

 JFB : Qu’est ce qui différencie Artaigo.com des autres galeries d’art en ligne ? Est ce que votre business plan se heurte à des difficultés dans un environnement finalement très concurrentiel entre les ventes en ligne d’art déco et la vente traditionnelle en galerie physique ?

N.R. :  Artaigo se positionne d’une part dans une gamme de prix abordables et d’autre part nous sommes la seule galerie en ligne où les frais de port sont gratuits sur tous les produits et toute l’année sans minimum de commande. Concernant notre business plan, nous avons la particularité de faire très peu de stock pour minimiser les coûts et travaillons donc sur commande. Travailler en flux tendu nous permet de garantir des prix bas toute l’année. La « difficulté », le client doit attendre 3 semaines pour accrocher sa toile de peinture au mur.

Mais le client qui souhaite une décoration unique et personnalisée sait être patient et les 6 premiers mois d’activité nous le démontre.

La galerie physique n’est quand à elle en rien en concurrence avec notre galerie en ligne car nous ne sommes par sur le même segment de marché. La gamme de prix étant bien plus élevée, les artistes étant souvent cotés ou reconnus et les acquéreurs de tableaux ayant souvent des moyens élevés.

 JFB : Vous faites la part belle à vos artistes maison et c’est intéressant de découvrir de nouveaux talents comme Norah MAES ou Marierke DERMAN. Où est-ce que vous dénichez ces personnes et comment convaincre des artistes de passer par le canal du web pour la diffusion de leur oeuvre ?

N.R. : Comme vous le notez, ce sont des nouveaux talents, semi-professionnels et peu connus. Nous avons la chance de posséder un réseau professionnel solide dans le monde de l’art et de la peinture. En majeure partie nous avons été mis en relation avec ces différents artistes que nous avons nous-même sélectionnés suivant nos besoins. Ces artistes travaillent en freelance pour Artaigo et nous avons des contrats d’exclusivité. Les artistes-peintres sont issus de divers pays :  Allemagne, Belgique, Bali, Honk Kong…

Un artiste reste souvent un artiste et la promotion de son art n’est pas une partie qu’il maîtrise. Nous sommes là pour ça, pour les faire exister. Nous leur assurons via notre site Internet une activité soutenue tout au long de l’année.

 JFB : Un peu à l’image de la ménagère de mois de 50 ans pour la publicité, quel est le portrait du client moyen chez Artaigo.com ? Est-il difficile de capter son attention sur cette « niche » commerciale que peut être la galerie d’art en ligne et quels sont les moyens utiliser pour communiquer ?

N.R. : Je dis souvent « le client qui achète un tableau de peinture pour son prix ne viendra jamais chez nous » et c’est très bien car ce n’est pas notre marché. Avec notre galerie d’art en ligne nous avons la chance de toucher un grand nombre de personnes différentes, des jeunes de 25 ans qui viennent d’emménager en passant par la fameuse ménagère de moins de 50 ans qui veut une décoration personnalisée et peu coûteuse jusqu’ au couple de retraité qui veut la reproduction d’une œuvre célèbre à un prix raisonnable.

Les moyens de communiquer sont centralisés sur Internet via des campagnes publicitaires payantes, présence sur les réseaux sociaux, sur les blogs de décoration et forums.

 JFB : Le mot de la fin, le futur pour Artaigo.com ? Quels sont les prochains axes de développement ? 

N.R. : Aujourd’hui nous savons que nous avons de bons produits, de qualité, personnalisés, à des prix abordables et qui plaisent. Maintenant, le principal axe de développement et d’accroître notre visibilité sur Internet. Notamment avec des campagnes publicitaires et par une amélioration du référencement de notre site Web.

 Le site : http://www.artaigo.com – Contact Twitter de Nicolas Robert

Jeff Bussiere

Responsable de recrutement et RH dans le milieu du transport-logistique. Curieux, passionné de NTIC, photos et toujours avide de choses à apprendre.

More Posts

Follow Me:
Twitter

A lire aussi:

Commentaires