Lire Autrement

Un regard financier sur Apple

Download PDF

Je ne connais aucune autre entreprise qui suscite autant de curiosité et d’agitation chez les consommateurs et les investisseurs comme le fait Apple.

Elle nous a présenté mercredi 7 mars ses derniers produits high-tech accompagnés d’une fanfare planétaire. Et lundi 19 mars, son PDG, Tim Cook, nous a annoncé que la firme californienne versera une dividende pour la première fois depuis 17 ans.

Hormis ses avancées technologiques et sa puissance en marketing, que vaut Apple, financièrement parlant?

Je vais, à travers de cet article, calculer la capitalisation boursière d’Apple, sa trésorerie, son ROE, son ROA, le pourcentage de la marge du bénéfice brut et net, le CAPEX et  et je vais vous présenter d’autres paramètres et données financiers qui peuvent aider à juger la santé financière d’une entreprise, en l’occurrence celle d’Apple. Pour cela, je vais baser sur le rapport annuel d’Apple de 2011 et le dernier rapport trimestriel de 2011  (sorti en janvier 2012) qui contiennent des données  financières importantes.

Il est important aussi de rappeler qu’Apple figure sur la liste de S&P500, l’indice boursier des 500 grandes entreprises cotées sur les bourses américaines. Cet indice est possédé et géré par l’agence de notation Standard and Poor’s.

La capitalisation boursière d’une société est la valeur de marché de ses capitaux propres. Elle résulte de la multiplication du nombre d’actions composant le capital de la société par le cours de bourse. (source Vernimen). La capitalisation boursière d’Apple au 30 mars vaut 559 milliards de dollars. L’action vaut 599,55 $ (au 30 mars 2012). Apple compte 932370000 actions au 13 janvier 2012.

Bilan financier d’Apple en 2011:

Bilan 2011 - Apple

Bilan 2011 – Apple

Au 24 septembre 2011, Apple enregistra un résultat net (Net income) de 25,9 milliards pour un chiffre d’affaire (Net sales) de 108,2 milliards de dollars américain, ce qui correspond à un rapport d’1/4.

On remarque que le chiffre d’affaire a augmenté de 66% de 2010 à 2011 et +340% depuis 2007!
On voit clairement qu’aucune dividende n’a été versée depuis 2007.

Jusqu’au septembre 2011, la trésorerie d’Apple vaut 81,570 milliards. Elle représente la trésorerie + les actifs financiers (total cash, cash equivalents and marketable securities).

Le pourcentage de la marge du bénéfice brut (Gross margin pourcentage) est le pourcentage du rapport du bénéfice brut/le chiffre d’affaires=43,818/108,2=40,5%.

Le pourcentage de la marge du bénéfice net (Net margin pourcentage) est le pourcentage du rapport du bénéfice net/le chiffre d’affaires=25,9/108,2=24%.

La CAPEX (Capital Expenditure) ou les investissements qui aide à la création des bénéfices dans le futur. Le CAPEX d’Apple de 2011= 4,6 milliards dépensés pour l’achat des outils de fabrication et des installations pour les Apple Stores.

Bilan consolidé:

Bilan consolidé d'Apple

Bilan consolidé d’Apple

Le ROE (Return On Equity) ou le retour sur les capitaux propres. Ce ratio mesure en pourcentage le rapport entre le résultat net et les capitaux propres investis par les actionnaires (source Wikipedia). Le ROE d’Apple jusqu’au septembre 2011= 25922/((76615+47791)/2)=41,6% c’est un indicateur important pour les investisseurs. Pour info, le ROE de Google = 18,5%!

Le ROA (Return On Assests) ou la rentabilité économique mesure en pourcentage le rapport entre le résultat net et l’actif net mobilisé dans l’activité (source Wikipedia). Le ROA d’Apple jusqu’au septembre  2011=25922/((116371+75183)/2)=27%

Dernier rapport trimestriel d’Apple en 2011:

Dernier rapport trimestriel d'Apple en 2011

Dernier rapport trimestriel d’Apple en 2011

Pour calculer la trésorerie d’Apple en fin 2011, je vais me référer au dernier rapport trimestriel d’Apple de 2011. Elle se calcule par l’addition de : la trésorerie (Cash and cash equivalents) + les actifs financiersles titres négociables à court terme (Short-term marketable securities) moins d’un an+ les titres négociables à long terme (long-terme marketable securities) plus d’un an : 10,3+19,8+67,4=97,5 milliards, à peu prés les 100 milliards que le voit dans la presse.

Apple peut investir ce cash soit par la redistribution à ses actionnaires sous forme d’une dividende (comme en 2012) et/ou par l’acquisition des entreprises et bien entendu l’investir dans son propre entreprise (R&D…).

Finalement, vous trouverez ci-dessous les ventes nettes détaillées courant l’exercice 2011 (jusqu’au 24 septembre) par zone géographique et par produit.

Les ventes d'Apple

Les ventes d’Apple

Vous remarquez la hausse des ventes d’une année à une autre dans toutes les zones géographiques et tous les produits sauf pour les iPod (-15%).

Apple bénéficie d’une bonne santé financière avec une trésorerie de guerre. Cette situation financière lui permettra d’avoir une  base solide pour investir dans sa R&D, d’acquérir d’autres entreprises et d’attirer des nouveaux investisseurs.

Bien évidement il existe d’autres dizaines de ratios financiers surtout ceux qui concernent la dette, la liquidité etc. que je ne vais pas détailler dans cet article mais que vous pouvez les avoir en temps réel sur ce site.

Imad Bousaid

Fondateur et responsable de publication d'Analyze Thiz. Il s'intéresse à la finance, la stratégie et la photographie.

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterLinkedInFlickr

A lire aussi:

4 Commentaires

  1. Un regard financier sur Apple http://t.co/xvtWpVja via (par @deBous ) @analyzeThiz

  2. [A Relire] Un regard financier sur Apple http://t.co/Fplmt0vi (par @debous) via @AnalyzeThiz

  3. Tu aimes la finance? tu aimes Apple? alors tu vas aimer cet article! http://t.co/8cboC76y via @AnalyzeThiz

  4. Le salaire de Tim Cook (PDG d’Apple) s’élève à plus 376 millions $US en 2011! regardons de près les chiffres d’Apple http://t.co/KLzEt8BE

Trackbacks/Pingbacks

  1. Apple, des pépins dans la pomme | Analyze Thiz - [...] sa place sur les marchés. L’action a atteint les 662,50$ le 20 août dernier, amenant Apple à devenir la ...

Commentaires