Lire Autrement

The Tallest Man On Earth. Ni Prine, ni Dylan.

Download PDF

Agé de presque vingt-neuf ans, Kristian Matsson est un jeune auteur, compositeur et interprète. Il est suédois et est marié à Amanda Bergman, une chanteuse tout aussi talentueuse que lui, dont le nom de scène est Idiot Wind. Il a précédemment fait partie du groupe Montezuma, dont le style musical est relativement différent de ce qu’il fait actuellement. Hormis ces brèves infos biographiques, on en sait très peu de la vie de ce charmant jeune homme.

The Tallest Man On Earth

Son dernier EP

A première vue, on pourrait trouver étrange qu’un artiste masculin de moins d’1m 75 choisisse comme patronyme ‘The Tallest Man on Earth’. C’est pourtant plus que de l’ironie ou de l’autodérision qui se cache derrière ce nom de scène trop peu connu.

Musicalement parlant, les arrangements instrumentaux de ses chansons restent assez basiques : il chante souvent seul, accompagné de sa guitare – sobriété très tendance en ce moment. Il bénéficie cependant d’atouts non négligeables par rapport aux autres chanteurs privilégiant cette même simplicité.

Son dernier EP de cinq titres est intitulé ‘Sometimes the Blues Is Just a Passing Bird’ et a fait l’objet de nombreuses critiques positives. Au fil des articles que l’on trouve sur internet, les comparaisons fusent : la majorité le compare à Bob Dylan, d’autres à John Prine ou Eddie Vedder. Il n’y a pourtant pas tant de ressemblances à souligner dans le style musical. Ce que nous pourrions facilement relever est par contre l’originalité de chacune de ces quatre voix. Les critiques ayant tendance à le comparer à Bob Dylan se basent principalement sur les influences ‘folk’ que l’on retrouve chez Kristian Matsson. Cependant, Bob Dylan nous a offert des textes souvent très engagés, socialement et politiquement parlant (Hurricane, Blowin’ in the Wind, etc.), ce que nous ne retrouvons pas chez The Tallest Man on Earth (que certains diminuent en TTMOE). ‘Les Inrocks’ le qualifient carrément d’ « héritier de Dylan » dans un article datant de 2010.

Ses textes sont poétiques et pleins de tendresse, mélancoliques sans être tristes pour autant. Une grande partie des thèmes abordés touche à l’amour et la nature. Aussi naïf que cela puisse paraître, l’écouter donne envie de se coucher dans l’herbe au soleil, donne envie de printemps et de fleurs.

Il a une voix tellement étonnante qu’au début, on en arrive à se demander si l’on aime ou pas. La chanson ‘Where do my bluebird fly’est absolument géniale en la matière : la mélodie introductive ne laisse en rien imaginer le type de voix qui nous prend un peu au dépourvu quelques secondes après. La musique est pour moi une éternelle surprise et la joie de découvrir chaque jour de nouveaux sons, des tonalités et des voix différentes : The Tallest Man on Earth remplit entièrement ces attentes. Sa voix est tout à fait exceptionnelle, aussi belle dans les enregistrements qu’en ‘live’.

The Tallest Man on Earth Concert Live @ Botanique Brussels- Photo by @Kmeron

The Tallest Man on Earth Concert Live @ Botanique Brussels- Photo by @Kmeron

Il y a cette marque de fabrique, qu’on désire au final toujours retrouver chez les artistes que l’on aime tout en fuyant trop de répétitivité, le manque d’originalité et la lassitude à force de les écouter. Pour ma part, j’ai beau être en train d’écouter son dernier EP pour la cinquantième fois, je suis toujours aussi surprise par la douceur transmise par sa musique, mêlée à la force d’une voix tout à fait particulière. Avec cinq albums et EPs à son actif, The Tallest Man on Earth  reste trop peu reconnu à mon goût. Son nom sonne tout à fait inconnu pour la plupart – et ce ne sont pourtant pas les atouts qui manquent ! Mais peut-être que ce qui importe vraiment est de « stay the tallest man in your eyes, babe », comme il le dit si bien dans « The Gardener ».

 

 

 

 

 

EXTRAITS:

[tube]http://www.youtube.com/watch?v=zG2ccH8jlCA[/tube]

[tube]http://www.youtube.com/watch?v=mFKTvybgpsA[/tube]


 

Hélène Abiraad

Etudiante en Sciences politiques à Bruxelles. Elle est passionnée par la philosophie politique. Fana de voyages, de nourriture, de musique et de littérature en tous genres.

More Posts

A lire aussi:

  • Pas d'articles.

5 Commentaires

  1. [New] The Tallest Man On Earth. Ni Prine, ni Dylan. http://t.co/qgFSwayK (par ) via @AnalyzeThiz

  2. The Tallest Man On Earth. Ni Prine, ni Dylan. http://t.co/MH2BgxXX via @analyzeThiz

  3. The Tallest Man On Earth. Ni Prine, ni Dylan. – via @analyzethiz http://t.co/hSStWR5l

  4. The Tallest Man On Earth. Ni Prine, ni Dylan. http://t.co/MH2BgxXX via @analyzeThiz (Par Hélène Abiraad )

  5. [A relire]: The Tallest Man On Earth. Ni Prine, ni Dylan. http://t.co/KUsOtwrf
    #AnalyzeThiz

Commentaires